Article invité rédigé par Marjorie Moulineuf du blog www.allerbien.com

Trouver un mentor

Et si vos mentors, vous aidaient à retrouver de la motivation ?

Nous faisons en permanence des choix dans tous les aspects de notre vie. Nous poursuivons des objectifs avec plus ou moins de conviction. Seulement parfois, il y a comme une ombre qui vient obscurcir notre motivation de départ. Cette ombre, c’est le doute.

Qui n’a jamais été pris par le doute ?

Une partie de soi insidieuse, sournoise, démotivante. Souvent, cette ombre englobe tout. Elle remet en cause les valeurs liées à un objectif et même les actions à entreprendre pour celui-ci.

Il n’y a pas cinquante solutions pour dépasser ses incertitudes et avancer vers son objectif.

Soit, vous avez des ressources personnelles immédiatement accessibles pour faire taire ce doute. Dans ce cas, tout va bien.

Soit, vos ressources personnelles sont éparpillées et il va falloir les rassembler pour avoir suffisamment de force et renvoyer le doute, dans les cordes.

Pour cela, convoquez une assemblée générale extraordinaire de vos mentors

Lorsque ce « à quoi bon, finalement ? » s’impose dans l’esprit, il est souvent judicieux de convoquer une assemblée générale de ses mentors pour faire le point et retrouver la motivation. C’est un exercice mental simple que je vous propose qui permet vraiment de se ressourcer, grâce au pouvoir de votre imagination.

Vous êtes partants pour ce genre d’expérience, mais vous n’avez pas de mentors ! Alors il est urgent de vous en trouver pour vous enrichir de nouvelles façons de penser. Car vos mentors vont vous aider à dépasser cette zone de turbulences, en vous faisant prendre du recul sur la situation. Vous allez analyser et débattre de la situation mais avec des points de vue différents. C’est un peu comme si vous donniez la parole à des parties de vous, des ressources qui ont peu souvent l’occasion de s’exprimer.

Comment se déroule une assemblée générale de mentors ?

1ère étape : choisir ses mentors

Il n’y a pas plus intimes que des mentors façon PNL. Ils nous servent de référence, d’exemple à suivre, de modèle d’excellence lorsque soi même on ne sait plus trop comment faire. Les mentors en PNL sont le reflet de nos aspirations, de nos qualités, de nos compétences, des valeurs que l’on porte. On les choisit en fonction de ce que l’on ressent, de notre histoire et de notre sensibilité.

Il peut s’agir de personnages célèbres, personnalités historiques et même imaginaires. Vos mentors peuvent faire partie de votre famille, de vos amis, de vos connaissances. Une grand père admiré, une grand mère dévouée, un ami d’enfance, un partenaire … Ils peuvent aussi représenter des éléments tels que le feu ou la terre ou des phénomènes naturels comme l’océan ou le vent.

La plupart du temps, les personnes ou choses qui vous viennent à l’esprit, en tout premier, sont les bonnes. Ne rationalisez pas, n’intellectualisez pas le choix de vos mentors. Il n’y a pas de bons ou de mauvais mentors. Il n’y a que ceux dont vous avez besoin, à ce moment précis. Acceptez de bonne grâce de partager vos doutes quelques instants avec d’autres personnalités que vous admirez. S’ils s’imposent dans votre esprit, c’est que vous avez un message à entendre de leur part. Trois mentors, trois parties de vous, différentes, c’est déjà pas mal pour une première assemblée. Mais vous pouvez en prendre autant que vous voulez. Faites juste attention au temps que cela vous prendra d’écouter tout ce petit monde. Prévoyez, soyez généreux en temps !

2ème étape : l’ordre du jour

Pour qu’une assemblée générale soit réussie et constructive, l’ordre du jour doit être clairement établi. Vérifiez que votre objectif est toujours en adéquation avec vos croyances et vos valeurs.

  • Qu’est-ce qui est important pour moi ?
  • Qu’est-ce que je sais ?
  • Qu’est-ce que je crois de cette situation ?

Une fois que vous avez répondu à ces questions, formulez clairement l’objet de cette métaphorique assemblée extraordinaire.

Par exemple : de quels éléments, aurais-je besoin pour retrouver ma motivation ? / Ce projet est-il adapté, tel qu’il est constitué ?

Il s’agit d’énoncer clairement, positivement et synthétiquement la question qui vous préoccupe le plus. Lors de l’assemblée générale, vos mentors vous feront part de leurs recommandations. Soyez le plus précis possible afin d’obtenir des réponses précises qui dissiperont le doute.

3ème étape : l’assemblée générale

Vous avez convoqué vos mentors : des personnes et/ou des forces bienveillantes vis à vis de vous. Ils sont tous là, autour de vous et pour vous.

Vous avez un ordre du jour clairement établi. Il va falloir apporter des réponses maintenant et ouvrir la séance.

C’est la partie la plus sympa de cet exercice. Celle où tout est permis.

Lâââchez l’aaaffaire….. Laissez parler vos conseillers ! Sinon cela ne sert à rien de convoquer une assemblée extraordinaire.

Il n’y a rien de rationnel ni de cartésien, là-dedans ! ( bien que tout puisse s’expliquer)

Faire preuve d’imagination, c’est juste une façon très plaisante de prendre du recul, de trouver des ressources et de repousser ses limites.

Je sais cela peu paraître un peu fou de se mettre à parler, à la place d’autres personnes mais je suis certaine que vous vous êtes déjà dit à propos de quelqu’un : « moi, si j’étais à sa place, je ferais comme ceci ou comme cela »

C’est exactement le même processus, sauf que c’est vous qui vous comparez, à vous même. Votre pensée devient réflexive (en plusieurs dimensions) au lieu d’être logique (causes à effets, linéaire)

N’oubliez pas que tous les « participants » sont présents pour vous et uniquement dans votre intérêt, avec la même intention, le même objectif final : votre réussite personnelle. Tous n’emploieraient pas forcément les mêmes moyens ni les mêmes ressources pour y parvenir, d’où l’intérêt de les écouter attentivement, pour s’ouvrir à de nouvelles possibilités.

Imaginez une seconde que vous ayez convoqué Clint Eastwood ou Tony Stark à votre assemblée, que vous diraient-ils sur votre doute ? Comment résoudraient-ils le problème ?

Maintenant, imaginez que vous ayez convoqué aussi Gandhi ou Frodon Sacquet, les réponses seraient-elles les mêmes ? La façon d’aborder le problème est-elle identique ?

Et si c’est un fleuve ou un volcan que vous avez choisi comme force, comment se comporteraient-ils, en fonction de leur nature fondamentale ?

Écoutez vos mentors. Ils ne sont pas là pour vous juger. Ils vous donnent leur point de vue, leurs recommandations chacun en fonction de leurs qualités, leurs valeurs et de leur sensibilité. Ils sont vos alliés, vos plus grands alliés. Car vous n’aurez jamais de meilleur ami que vous même.

Parfois, cela arrive aussi, les mentors nous mettent des coups de pieds aux fesses. Par exemple, moi, j’ai le Commandant Cousteau parmi mes mentors récurrents. Croyez moi ou pas, lorsque je suis trop complaisante avec moi-même, cette partie de moi combative, n’hésite pas à me remettre à les idées en ordre et à me secouer. Ce n’est pas toujours agréable à entendre mais ça a le mérite de remettre les choses à leur juste place.

Écoutez, ressentez, visualisez, tous les points de vues. Prenez votre temps, questionnez les, s’il le faut. Après tout, vous les avez convoqués, vous avez le devoir maintenant, de prendre en considération leurs opinions et leurs ressentis. Vos mentors sont au minimum très respectables, voire admirables ou époustouflants, sinon vous les auriez pas choisis. C’est une faveur qu’ils vous accordent, un cadeau qu’ils vous offrent, alors ayez la générosité et la politesse d’accepter leurs messages, sans condition.

4ème étape : le procès -verbal

Bon, vous avez écouté tous les points de vue. Certains vous ont fait réfléchir. D’autres vous ont redonné confiance en vous et en l’avenir. Vous avez pu constater que votre situation peut être explorer de différentes façons. Vous avez peut-être déjà trouvé vos solutions et élaboré de nouvelles stratégies.

En temps que Président(e) de cette assemblée, il va falloir faire le bilan de cette séance et rédiger le procès-verbal à l’unanimité.

Vous allez devoir résumer et synthétiser les messages reçus.

  • Que savez vous maintenant de votre situation ?
  • Que croyez-vous maintenant par rapport à votre situation ?
  • Que décidez-vous, MAINTENANT ?

Énoncez clairement, votre réponse et votre plan d’action pour mettre en œuvre les conseils et les messages délivrés. Soyez précis en ce qui concerne l’avenir. Procéduriers avec les actions à venir…. Réajustez ou faites plus d’étapes, si quelques subtilités vous ont échappé. Vérifiez si vos mentors acquiescent. Une fois que tout le monde est d’accord avec votre synthèse, remerciez chaleureusement et clôturez la séance.

Un petit bilan de cette expérience, s’impose !

Bon, bah, ça c’est fait ! C’est étrange et déstabilisant de se parler au nom d’autres personnes mais finalement, c’est très ….instructif. Grâce à vos mentors, vous en avez surement appris plus sur vos valeurs et croyances actuelles durant ce petit exercice, que durant les dix dernières années. N’oubliez jamais que ces mentors respectables, admirables, époustouflants, sont le reflet de vos forces et de votre potentiel.

Vous vous êtes réunis, recentrés, ressourcés, vos valeurs sont comblées, enrichies de nouveaux points de vue. Normalement, si vous avez écouté, entendu et pris du plaisir à présider cette assemblée, vous avez des réponses à vos questions et suffisamment de force pour terrasser le doute.

Les mentors, c’est une technique de PNL thérapeutique, simple, puissante, élégante, généreuse, comme je les aime.

Pour une AGE des mentors réussie, il faut simplement mettre son égo de côté quelques instants, le temps d’apercevoir de nouvelles possibilités. Ajouter un soupçon de générosité, un brin de fantaisie et de confiance pour aller puiser au fin fond de son inconscient des réponses à des préoccupations conscientes.

Humilité, générosité, confiance, ne serait-ce pas cela LE fameux « lâcher prise » tant et tant convoité et par conséquent, le meilleur moyen d’éloigner le doute ? Qu’en pensez-vous ?

Marjorie Moulineuf

Ps : en plus de définir des stratégies et de retrouver de la motivation, sachez que vos mentors peuvent vous aider à dépasser des traumatismes. Pour en savoir plus, cliquez sur cet article «Se choisir des mentors pour enrichir son univers »

Cet article a été rédigé par Marjorie Moulineuf, si vous aussi vous souhaitez publier un article sur Crazy-marketing rendez-vous sur cet article : Article invité

Commentaires

Pas de commentaire.

Pseudonyme:
E-mail:
Site internet:
Commentaire:
 Ajouter un commentaire 

Ce site utilise KeywordLuv. Entrer votre-prénom@Votre mot clé dans la case pseudonyme.

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg