27. juillet, 2013|Marketing|8 commentaires

Article Invité rédigé par Nicolas Sterlest du blog Lesentrepreneursduweb.com dans le cadre de l’événement Tournante Webmarketing, organisé par Cédric Vimeux du blog Virtuose Marketing.

Lors d’une discussion avec plusieurs entrepreneurs, j’ai pu constater que chacun d’entre eux avait une vision différente pour l’avenir de leur activité.

Plusieurs avaient déjà un produit en vente et n’avaient pas encore réellement défini de stratégie globale. Leur vision était plus axée sur le court terme que sur le long terme.

Je ne peux pas affirmer de manière catégorique si la stratégie du court terme fonctionne ou pas, car si pour certains entrepreneurs elle peut-être un succès, pour d’autres, ça sera un véritable échec .

De mon point de vue personnel, cette vision à court terme n’est pas suffisante pour développer une entreprise viable.

Étudions ce duel entre l’entrepreneur « lanceur de produits » et l’entrepreneur futé.

Duel : le lanceur de produit contre l'entrepreneur futé

Les différences entre le « lanceur de produits » et l’entrepreneur futé

Le lanceur de produits recherche sans cesse quelle sera la tendance des mois à venir, puis se concentre sur la vente du produit correspondant à cette mode limitée.

L’entrepreneur futé pense à développer une stratégie de long terme. Son but est de développer et vendre des produits et/ou services qui ne dépérissent pas et pourront être exploités durant des années.

Il prend en compte les paramètres qui augmenteront ses revenus sur une plus longue période de temps. Autrement dit, construire son entreprise sur le long terme, indépendamment des tendances actuelles.

Contrairement à ce que vous pouvez penser, l’entrepreneur futé n’ignore pas les tendances. Il capitalise sur elle en réfléchissant également à la manière d’adapter son produit ou son service afin de toujours répondre aux besoins de ses prospects, et ce, quelle que soit la tendance.

Le lanceur de produits doit quant à lui constamment se réinventer pour passer d’une tendance à une autre. Par conséquent, la quantité de travail nécessaire pour avoir une entreprise viable devient pratiquement impossible à maintenir sur le long terme.

Une fois l’agitation, autour du lancement d’un nouveau produit, retombée, il verra une diminution importante du chiffre d’affaires jusqu’à ne plus générer le moindre bénéfice.

A contrario, l’entrepreneur futé fera en sorte de maintenir un flux constant de ventes et cherchera différentes manières d’augmenter ses revenus sur les semaines, les mois, voire même les années à venir.

Comprenez-vous la différence entre ces deux types d’affaires ?

L’entrepreneur futé opère à la création et la croissance de son entreprise sur le long terme. Il arrive ainsi à survivre aux mauvaises périodes sans se surcharger de travail.

Le lanceur de produits va quant à lui passer d’une tendance à une autre jusqu’à ce que toutes ses idées soient épuisées. Il fournit des efforts de travail à chaque nouvelle tendance pour créer un produit en adéquation avec elle. S’il baisse de régime, c’est tout son chiffre d’affaires qui va s’effondrer.

Quel entrepreneur souhaitez-vous être ?

Pour moi, la réponse est évidente. Comme je vous l’ai dit au début de cet article, cette vision à court terme n’est pas suffisante pour développer une entreprise viable.

Comme pour une maison ou un bâtiment, je favoriserai la construction d’une fondation solide pour mon entreprise qui pourra ainsi résister à l’épreuve du temps.

Cette approche peut paraître moins attirante que pour le lanceur de produit, qui lui, obtient des résultats plus rapides. Mais malheureusement pour lui, ces résultats de gains rapides sont éphémères.

Maintenant, je vais être franc.

Il est tout à fait possible de faire les deux. J’en veux pour preuve que nous le faisons avec mon partenaire Sébastien.

Autrement dit, nous sommes lanceurs de produits en utilisant différents pseudonymes (sur différentes niches), tandis qu’en parallèle, nous avons une entreprise bien fondée sous nos propres noms.

Je sais, ça va à l’inverse de ce que j’ai dit plus haut. Mais entre nous, nous sommes deux et pouvons nous partager le travail. Et pour continuer dans la franchise, croyez bien que chaque lancement de nouveaux produits fait un bien fou à notre trésorerie 😉 .

À vous de voir ce que vous souhaitez vraiment. Être un lanceur de produit, un entrepreneur futé ou même les deux ! Cela dépendra beaucoup de vos objectifs, votre motivation et de votre activité principale.

Pour conclure.

Devenir un lanceur de produits, vous contraindra à fournir une charge de travail conséquente pour obtenir des succès à court terme. Il ne faut pas oublier que les échecs seront difficiles à surmonter par manque de revenus.

Devenir un entrepreneur futé et construire des bases solides à votre entreprise vous permettra de la gérer comme bon vous semble, de produire des flux de revenus constants, et ainsi éviter d’être obligé de penser constamment au prochain produit à sortir pour générer une nouvelle source de revenus.

Être les deux à la fois vous demandera une énorme charge de travail, mais fait de façon intelligente vous permettra de générer des revenus aussi bien à court terme qu’à long terme.

Je ne vous conseillerai pas d’aller dans un sens ou dans l’autre. Comme je vous l’ai précisé, tout dépend de vos objectifs, ainsi que de votre propre personnalité et de ce que vous aimez faire.

Bien amicalement,
Nicolas Sterlest du blog Lesentrepreneursduweb.com

Commentaires
  1. serrurier mougins|12:21, 19. septembre, 2013 Répondre

    L’opportuniste est souvent le gagnant dans cette épreuve je pense, a titre personnel je dois dire que bien souvent cela est le cas dans mon entourage ! mais le fait de mettre les œufs en aucun cas dans le même panier voilà en tout cas une vie professionnelle viable et surtout une expérience professionnelle conséquente !

  2. Anne-sophie|22:14, 11. novembre, 2013 Répondre

    Bonjour,

    Bien d’accord pour l’ensemble des points ! Je suis plutôt du côté de l’entrepreneur et viser sur le long terme car selon moi, c’est bien plus rentable car on peut fidéliser une clientèle !
    Après, il est bien entendu très intéressant de toujours se tenir au courant des tendances afin de rectifier le tir pour toucher de nouveaux prospects !

    Cordialement,

  3. vêtements de travail|10:37, 21. mai, 2014 Répondre

    Je suis avant tout partisan du côté entrepreneur futé, mais je pense qu’il faut savoir switcher selon les problématiques rencontrées. Comme vous dites, être lanceur de produits est efficace à court terme et demande beaucoup d’investissement. Comme le manager, l’entrepreneur doit savoir s’adapter à chaque situation. Le modèle parfait est un carré magique.

    • Natacha|19:35, 6. avril, 2015 Répondre

      Bonjour, quant à moi, ce sera entrepreneur futé ! Bravo pour l’article !

  4. Mitsu@Jeux de stratégie|19:22, 13. octobre, 2014 Répondre

    Effectivement les deux se valent, quand on investit, il faut savoir ne pas mettre tous ses œufs dans le même sac mais bâtir une stratégie viable, et pour cela il faut faire du risqué et du moins risqué, du futé et du lanceur de produit quoi :p.

  5. Darnyitu|10:10, 1. avril, 2015 Répondre

    C’est un article fort intéressant, et posant des questions forts justes pour tout entrepreneur !

  6. salma|11:14, 4. juin, 2015 Répondre

    C’est un article tres intéressant

  7. Olivier|9:31, 1. octobre, 2015 Répondre

    Article intéressant, il nous arrive de vendre des SCI et sommes au niveau d’Actoria régulièrement confrontés aux problématiques que vous soulevez.

Pseudonyme:
E-mail:
Site internet:
Commentaire:
 Ajouter un commentaire 

Ce site utilise KeywordLuv. Entrer votre-prénom@Votre mot clé dans la case pseudonyme.

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg